L’album « Quel temps fait-il ? »

Véritable icône au Japon ou elle incarne le charme, le talent et l’élégance à la française, Clémentine souhaite aujourd’hui acquérir plus d’autonomie dans sa démarche artistique et décide de lancer en France un nouveau projet en parallèle à sa carrière au Japon.

Faisant appel à un manager français et ami de toujours, elle s’est entourée de toute une équipe pour mener à bien le développement de cette nouvelle aventure atypique où elle réveille des pépites oubliées du répertoire français : De Jean Yanne à Mistinguett, de Gainsbourg à Jacques Tati, Clémentine révèle dans un style émouvant, sensuel et facétieux 12 titres espiègles aux paroles parfois extravagantes.

Un featuring insolite avec Jean Claude Dreyfus pour un duo inattendu, « Relaxez-vous » achève cet album aux accents latin jazz et Bossa.

Les musiciens de l’album de Clémentine.

Ses musiciens originaires d’Amérique Latine accompagnent Clémentine sur scène et sur l’album.

Robson Galdino : Guitare, réalisation, arrangements

Acelino De Paula : Basse/contrebasse

Laurent De Oliveira : Piano

Inor Sotolongo : Percussions (Roberto Fonseca, Omar Sosa)

Jorge Bezerra junior : Percussions (Joe Zawinul et St Germain)

Ses débuts

Clémentine est née à Paris. De son père, amateur de jazz, elle a hérité d’une grande passion pour la musique.
Ainsi, durant son enfance, de nombreux séjours au Mexique la familiarise avec les rythmes latino- américains. De retour en France, elle étudie le piano-jazz à Paris au CIM ( Centre d’Information Musicale) et chante sur des titres de George Benson, Al Jarreau, Michael Franks, etc.

Elle enregistre un premier 45 tours en 1988 « Absolument Jazz » chez CBS France, le succès est au rendez-vous avec de nombreuses diffusions radios. Elle enchaîne alors les shows télévisés tels que « Dimanche Martin », « la chance aux chansons » et différentes emissions sur M6 et TF1. Lors d’un déplacement de CBS Japon chez leurs homologues français l’équipe tombe sous le charme de sa voix à la suite d’une écoute de « Absolument jazz ».
Ils décident alors de distribuer au Japon « Contient Bleu » album que Clémentine vient d’enregistrer à Barcelone avec le saxophoniste Américain Johnny Griffin sous le label Orange Blue. C’est un succès immédiat suscitant l’engouement des amateurs de jazz nippons et se retrouvant classé 1er dans le « Swing Journal », le magazine musical de référence au Japon.
Elle enregistre ensuite « Spread your wings » en duo avec le pianiste-chanteur Américain Ben Sidran puis « Mes nuits, mes jours » avec le pianiste Américain Kenny Drew à Copenhague.

L’aventure japonaise

Mizue Mase directrice artistique de Sony Japon propose un contrat d’artiste à Clémentine et l’aventure commence…
Mizue l’éloigne du jazz et lui fait sur mesure un album en collaboration avec des compositeurs japonais. L’album « En Privé » est né et c’est le début de sa popularité. Elle est à l’origine d’un courant musical appelé « french pops » qui fait craquer le public insulaire.

Clémentine devient sur l’île l’icône de Saint-Germain des Près où elle réside, enchainant albums, tournées. Elle publie même un guide de voyage à destination du public japonais révélant ses bonnes adresses à St Germain et sur la Côte d’Azur.
De nombreux arrangeurs, producteurs, remixeurs de talent tels que Ray Hayden, Mad Professor, Bluey « Incognito », Eumir Deodato, Marcos Valle, Carlos Lyra Ken Ishii, Aswad, se succéderont pour travailler autour de ses albums.

Côté scène

Côté scène, Clémentine s’est produite dans les salles de concert suivantes :
Blue Note Tokyo, Tokyo International Forum, Roppongi Hills Tokyo, Quest hall Tokyo, Omotosando Tokyo, Live Image Festival, Mont Fuji Jazz Festival, Nagoya Blue Note, Yokohama Motion Blue, Osaka Blue Note, Fukuoka Billboard Live, The Museum of Kyoto, Shizuoka Sarnath Hall, Shizuoka Shizugin hall, Hiroshima club Quatro, Summer Sonic 2011…
Marraine du Festival Tandem Tokyo 2018 et 2019. Autres pays d’Asie : Yongsun Museum Hall à Séoul. Big Mountain Music Festival (Khao Yai, Thailande) Shangai, Pékin, Guanzhou, Shenzhen (Chine).

Parallèlement en France elle s’acoquine avec le label Pschent et fait une collaboration avec Stéphane Pompougnac pour 2 featurings « Les Champs Elysées » et « Morenito » qui figurent dans les compilations Costes. Tous deux ont remporté un grand succès en France et à l’international.

Clémentine est, au Japon, la plus écoutée des chanteuses française. Pour s’en rendre compte, il suffit de croiser un japonais qui arrive à Paris, il va vous demander où il peut trouver le dernier album de la chanteuse.

Plus d’informations sur Wikipedia.

clementine-biographie-festival_tandem-japon